Nadia Murad, violences sexuelles

27 mars 2021

En 2014, la région du Sinjar en Irak a été envahie par Daech. Les femmes et les filles ont été enlevées et réduites en esclavage sexuel. Nadia Murad était l’une d’elles. Elle a réussi à s’échapper et depuis elle mène campagne pour alerter le monde sur la condition de son peuple, les Yazidis.

YAS 2019

Nadia Murad faisait partie des milliers de femmes yazidies qui ont été enlevées, violées et réduites en esclavage par l’Etat Islamique autoproclamé (EI) en 2014. Elle avait alors 21 ans. Au cours de sa captivité, Nadia Murad a été détenue et vendue comme esclave sexuelle sur différents sites de l’EI avant de finalement réussir à s’échapper.

Nadia Murad a depuis mené une intense campagne pour attirer l’attention des gouvernements sur le sort des Yazidis, notamment celui des femmes maintenues en esclavage sexuel.

Nadia Murad est la fondatrice et présidente de la Nadia’s Initiative, qui se consacre à la reconstruction des communautés en crise et à la défense des droits des victimes de violence.